Ultra tendance et esthétique, mais surtout offrant une bonne rentabilité, le poêles à granulé (ou poêles à pellets) commence à attirer de plus en plus de ménages français. Sur les sites spécialisés et auprès des enseignes dédiées, vous avez le choix entre plusieurs tailles et capacités, mais surtout entre différents modèles de chauffage de ce genre. Cela vous permet non seulement de personnaliser votre intérieur, mais aussi d’en assurer le confort à petit prix. Comment faire le bon choix parmi les produits disponibles sur le marché ?

Poêle à granulé Godin

© Godin

Les avantages du granulé par rapport au bois

Si de l’extérieur, le poêle à bois et celui à granulé se ressemblent, le fonctionnement est un peu différent d’un appareil de chauffe à un autre. Il semble d’ailleurs que les modèles à granulés sont plus prisés aujourd’hui par les experts et les particuliers. En effet, le poêle à pellets est plus intéressant en terme de rendement puisqu’il propose une performance de 4,6 kWh de PCl/kg jusqu’à 5,3 kWh de PCl/kg contre 3,8 kWh de PCl/kg pour le bois.

Ce chauffage d’appoint au bois optimisé est une solution pour profiter d’un confort thermique pas cher. Contrairement au bois, le granulé ne diffuse que peu de pollution. Il est plus écologique. Moins de pollution signifie bien évidemment moins d’entretien de votre poêle. Il y aura moins de sciures qui encombreront les différents rouages de votre appareil. Enfin, par rapport au prix également, ce peut être plus intéressant d’investir dans le poêle à pellets. L’appareil coûte entre 3 000 et 6 000 euros avec l’installation et les consommations sont estimées en moyenne à 500 euros environ l’année.

Les critères pour choisir son poêle à granulé

Vous l’aurez compris, le prix de votre poêle à granulé varie selon le modèle que vous aurez choisi. Prendre en compte ce détail n’est pas la meilleure solution pour être sûr de prendre la bonne décision. Sur quels critères vous basez alors ?

Pour commencer, vous devez jouer sur la puissance des appareils et les normes en vigueur. Désormais, selon la RT 2012, pour un chauffage et une performance écologique optimale, votre appareil doit avoir un rendement maximal de 60 W par m2. Ce qui équivaut à 6 kW pour 100 m2. Il ne reste plus qu’à trouver l’équipement idéal en fonction des dimensions de votre maison/appartement pour un chauffage optimal.

Poêle à granulé Cheminées Philippe

© Cheminées Philippe

Prenez également le temps de comparer les caractéristiques des appareils. La capacité du réservoir, par exemple, peut impacter sur l’autonomie de votre poêle à granulé et donc sur votre confort d’utilisation. À savoir que sur le marché, vous aurez le choix entre des équipements allant de 15 à 35 kg.

Pour toujours plus de facilité d’utilisation, optez pour les dernières générations de poêle à pellets. Ce sont notamment des modèles connectés que vous pouvez gérer à distance. En un clic, vous pouvez le mettre en marche ou l’arrêter pour un peu plus d’économies d’énergie. Bien évidemment, les différentes fonctionnalités supplémentaires d’un poêle à granulé peuvent aussi impacter son prix.