Selon les dernières nouvelles, le prêt à taux zéro devrait être prolongé jusqu’à fin 2023. Ce dispositif devait prendre fin le 31 décembre 2021 mais avait été prolongé jusqu’à la fin 2022 sans modification des conditions d’accès. Pour ceux qui souhaitent faire l’acquisition de leur résidence principale, voici les informations pratiques pour profiter du PTZ en 2022.

Quels types de bien sont éligibles au PTZ ?

Que vous souhaitiez acheter un bien neuf ou ancien, vous pouvez peut-être profiter du prêt à taux zéro. C’est à dire un crédit immobilier avec un taux très avantageux de 0 %.

Si vous faites l’acquisition d’un logement ancien, ce dernier doit se trouver en zone B2 et C. Le coût des travaux de rénovation doit représenter 25 % minimum du montant total de l’opération. A titre de rappel, les travaux de remise aux normes visent surtout à ce que le bien ait une bonne performance énergétique. Pour un bien neuf, ce prêt peut aussi bien financer l’achat que la construction de celui-ci. Vous pouvez même utiliser le PTZ pour la construction ou l’achat simultané de dépendances, etc.

Sachez que vous pouvez payer jusqu’à 40% du prix d’acquisition de votre résidence principale avec le PTZ. C’est une aubaine puisque le prêt immobilier classique, à lui seul, ne peut pas financer à 100% votre projet immobilier. De plus, il peut être cumulé avec d’autres crédits tant que vous respectez le seuil du taux d’endettement requis par les banques. Parmi ces aides cumulables, citons entre autres le Prêt Action Logement et le Prêt Conventionné.

conseiller

© Stock Unlimited

A qui s’adresse le prêt à taux zéro ?

Ce dispositif vise à faciliter l’accession à la propriété des ménages à revenus modestes et intermédiaires. Pour profiter du PTZ, vous devriez ainsi vous informer concernant le plafond de ressources qui dépend de la zone dans laquelle votre bien est situé. Mis à part la zone et le plafond de ressources, le nombre de personnes destinées à occuper le bien est aussi pris en compte. Par exemple, si le bien se trouve en zone C avec 4 occupants, le PTZ est plafonné à 48 000 euros. Ainsi, deux emprunteurs dans la même zone ne bénéficieront pas d’un même PTZ si l’un projette d’y vivre avec toute sa famille alors que l’autre vivra seul.

Il convient de rappeler que c’est le revenu fiscal de référence N-2 qui est pris en compte lors du calcul du prêt. Pour un PTZ accordé en 2022, le calcul va être basé sur les revenus de 2020 du/des propriétaires. Vous pouvez aller sur le site de Vinci Immobilier pour vérifier si vous êtes éligible au prêt à taux zéro.

Vers qui devriez-vous vous adresser pour votre demande de PTZ ?

Vous pouvez adresser votre demande à la banque de votre choix. Notez toutefois qu’il n’y a aucune loi qui l’oblige à accepter toutes les demandes de PTZ. En effet, comme pour tous les dossiers de demande de prêt, les banques prennent toujours le temps de vérifier la solvabilité et les garanties de l’emprunteur. Prêt à taux zéro, à taux fixe ou à taux variable – les conditions d’éligibilité priment. Le banquier en charge de votre dossier vérifiera ainsi votre profil à la loupe et ce, même s’il ne demande ni frais de dossier, ni frais d’expertise.