Les hôtels ne sont pas concernés par les fermetures administratives comme les restaurants ou les cinémas. Ils sont pourtant touchés de plein fouet par la baisse de fréquentation liée à la Covid-19. Dans les grandes villes, comme Paris, un établissement hôtelier sur deux est fermé.

Certains pourtant relèvent la tête et le défi en proposant de nouveaux types de services, comme la location de certains de leurs espaces la journée.

Nouveaux horaires et nouveaux services pour l’hôtellerie

Certains hôteliers ont fait un constat, leurs hôtels sont vides la journée, car la majorité des clients viennent pour la nuit… logique.

Pourtant, les chambres, les petits salons, les grands lobbys, tous ces espaces non occupés en journée pourraient intéresser du monde. Bien sûr, pour les chambres ce n’est pas nouveau, des couples ont toujours réservé en journée, mais de nouveaux usages professionnels ont élargi les possibilités. Depuis quelque temps, le travail s’invite à l’hôtel en journée.

Coworking ou rendez-vous client a l’hôtel

La plateforme MerciFelix présente par exemple une sélection d’hôtels parisiens qui proposent des espaces de coworking à l’heure, des petits salons, des coins privés dans leurs lobbys.

Nombreux sont les feelances qui y trouveront de gros avantages. Pouvoir rencontrer un client dans un endroit neutre (pas toujours facile de recevoir chez soi), avec le matériel adéquat disponible si nécessaire (photocopieuse, wifi) est une option très pratique.

Les travailleurs nomades, comme des chefs de vente pourront y réaliser des entretiens d’embauche, des entretiens d’évaluation qu’ils font avec leurs commerciaux sur le terrain.

Le cadre des hôtels est tout de même mieux adapté à ces besoins qu’un café toujours un peu bruyant où l’on se sent obligé de consommer pour ne pas se faire éconduire. Ajoutons le fait que selon le type de rendez-vous, on peut tout à fait sélectionner des typologies d’hôtels différentes. Du 3 au 5 étoiles il est possible d’adapter le cadre à la situation.

Rentabiliser ces espaces vides

Cette nouvelle direction prise par les hôtels est sans doute durable. Bien sûr, la pandémie accélère le processus, mais même en temps normal ces usages et besoins existent.

Le plus rentable évidemment ce sont les chambres, car elles peuvent être louées la journée, mais aussi la nuit, dans ce cas c’est le jackpot. Et cela même si la location en journée est faite à un tarif beaucoup moins élevé (souvent 50 à 70 % moins cher que le prix de la nuit). D’ailleurs certains commencent à proposer des chambres bureau.

Mais, quel que soit l’espace, c’est toujours du bonus. Les hôtels louent différentes choses, à partir de 10 euros de l’heure, c’est toujours de l’affluence supplémentaire. Et puis le client prendra peut-être une collation ou autre chose.

On voit aussi des hôtels proposer plus largement un espace de travail, mais aussi la salle de sport ou la piscine dans la foulée. Quand on y pense, travailler de 9h à 11H, se faire une pause sport et piscine de 11h à 14h, puis rencontrer ensuite un client, pour signer un contrat à 5000 ou 10000 euros, ça vaut les 65 euros dépensés, et l’hôtel à tout à y gagner de son côté.