Définition agence immobilière

Le marché immobilier est régi par un ensemble de lois et de réglementations visant à encadrer les transactions immobilières. Au cœur de ce marché, les agences immobilières jouent un rôle central en tant qu’intermédiaires entre les vendeurs et les acheteurs en offrant une gamme de services complets.

Définition d’une agence immobilière

Une agence immobilière est une société spécialisée dans la vente, la location et la gestion de biens immobiliers. Ces biens peuvent inclure des maisons, des appartements, des terrains, des locaux commerciaux et d’autres types de propriétés. Les agences immobilières agissent en tant qu’intermédiaires entre les propriétaires de biens immobiliers et les personnes cherchant à acquérir ou à louer ces biens (acheteurs ou locataires). Elles sont composées d’un ou plusieurs agents immobiliers qui oeuvrent pour réaliser différentes missions.

Rôles

Les agences immobilières remplissent plusieurs rôles clés sur le marché immobilier. Citons entre autres :

  • La mise en relation : elles mettent en relation les vendeurs ou bailleurs avec les acheteurs ou locataires potentiels en identifiant les biens correspondant aux besoins et aux critères de ces derniers.
  • Le conseil et expertise : elles fournissent des conseils et une expertise sur le marché immobilier, les prix, les quartiers, les tendances afin d’aider les clients à prendre des décisions éclairées.
  • La commercialisation : elles commercialisent activement les biens immobiliers à vendre ou à louer en utilisant divers canaux de communication tels que les annonces en ligne, les vitrines d’agences, les publications spécialisées, etc.
  • Les visites et négociations : elles organisent les visites des biens pour les acheteurs ou locataires potentiels et négocient les conditions de vente ou de location au nom de leurs clients.
  • L’assistance administrative : elles assistent les parties prenantes dans les démarches administratives liées à la transaction immobilière telles que la rédaction des contrats de vente ou de location, la gestion des documents juridiques, etc.
conseiller
© Stock Unlimited

Loi et réglementation

Les agences immobilières sont réglementées par la loi Hoguet du 2 janvier 1970 également connue sous le nom de Loi réglementant les conditions d’exercice des activités relatives à certaines opérations portant sur les immeubles et les fonds de commerce. Cette loi vise à protéger les consommateurs et à garantir l’éthique et la transparence dans les transactions immobilières. Les principales dispositions de la loi Hoguet comprennent :

  • L’obligation de détenir une carte professionnelle délivrée par la préfecture.
  • L’interdiction de percevoir des honoraires tant qu’aucun acte authentique de vente ou de location n’est signé.
  • L’obligation de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle.
agence immobilière Guy Hoquet
© Guy Hoquet

Commission d’une agence immobilière

Les agences immobilières perçoivent généralement une commission, appelée frais d’agence, pour leurs services. Cette commission est généralement un pourcentage du prix de vente ou du loyer du bien immobilier et est due par le vendeur ou le bailleur. Les taux de commission peuvent varier en fonction de divers facteurs tels que la région, le type de bien et la valeur du bien.

En plus des commissions, les agences immobilières peuvent également facturer d’autres frais tels que les frais de dossier, les frais de publicité, les frais de gestion locative en fonction des services fournis.

Groupes ou indépendants

En France, le marché est composé de grands groupes qui se développent en franchises et d’indépendants. Parmi les 30 000 agences immobilières en France, il est possible de citer les réseaux Orpi (1 300 agences), Century 21 (960), Laforêt Immobilier (720), Stéphane Plaza Immobilier (660), Guy Hoquet l’Immobilier (500), Citya (250), …