Définition Syndic professionnel

La gestion d’une copropriété peut être confiée à une personne tierce. C’est ce que l’on appelle « syndic professionnel ». C’est une personne physique ou morale spécialisée dans la gestion d’un immeuble en copropriété. Elle accompagne le syndicat des copropriétaires pour l’administration effective du bien, si ce dernier n’opte pas pour un syndic bénévole.

Définition du syndic professionnel

Le syndic professionnel est une agence spécialement engagée par les copropriétaires pour administrer efficacement leur immeuble. C’est donc un prestataire qui va prendre une commission en échange de ses prestations.

Un syndic professionnel possède les garanties financières nécessaires au remboursement du capital de la copropriété en cas de besoin. Il doit également détenir une assurance RC pro et une carte professionnelle de syndic de copropriété venant de CCI ou Chambre de Commerce et d’industrie.

Il peut y avoir plusieurs sortes de syndics professionnels. Il y a les agences spécialisées, mais aussi les coopératifs ou l’ensemble de copropriétaires. Le choix d’un tel prestataire se fait par vote de tous les copropriétaires lors de l’assemblée générale annuelle.

réunion conseil

© Stock Unlimited

En quoi consistent les missions d’un syndic professionnel ?

Le syndic professionnel gère de manière effective la résidence. Il s’occupe de la gestion administrative, financière et exécutive. Par conséquent, il se charge alors de toutes les démarches et paperasses administratives. Il conserve, par exemple, les PV de réunion et fait un rapport à l’ensemble de tous les copropriétaires sur la gestion de l’immeuble.

Il s’occupe aussi les comptes de la copropriété. Il règle les factures. Il paie les prestataires de la copropriété. Il gère le budget annuel des travaux d’entretien et il rend des comptes sur ses agissements. Il exécute les demandes des copropriétaires. Il intervient à leur place auprès des ouvriers pour les travaux. Il règle tous les détails liés à l’administration et la bonne gestion de l’immeuble de copropriété.

réunion conseil

© Stock Unlimited

Avec l’essor d’internet, des syndics en ligne ont vu le jour. En principe moins chers que ceux ayant pignon sur rue, ils accompagnent les copropriétaires à distance. Le prix est l’argument numéro 1 pour les suivre, surtout qu’ils peuvent proposer des prestations à la carte. Les copropriétaires profitant de cet avantage financier doivent en général s’investir davantage en accueillant les ouvriers qui interviennent, en réglant les factures, en organisant les AG eux même, etc.