Investissement locatif : comment décrocher un crédit immobilier ?

conseiller

Afin de financer votre investissement locatif le recourt à un crédit immobilier est un bon choix. La banque peut en effet vous accorder un prêt afin de financer l’achat du bien que vous souhaitez mettre en location. C’est le cas que vous comptiez ou non profiter des dispositifs de défiscalisation afin d’augmenter la rentabilité de votre placement. Attention cependant, toutes les demandes qui sont présentées à la banque ne sont pas automatiquement acceptées. Il faudra bien peaufiner votre dossier et respecter quelques démarches pour augmenter vos chances de décrocher un crédit immobilier.

1 – Présenter un projet très bien monté

Pour commencer, rassurez les banques avec un projet minutieusement préparé. Présentez votre investissement locatif dans les détails. Proposez surtout un projet qui puisse être rentable. Vous devriez ainsi prouver qu’il vous sera possible de respecter les mensualités de votre emprunt. En outre, présentez-vous comme une personne sûre et fiable. Pour cela, insistez sur votre stabilité financière, votre bon statut professionnel ou encore les garanties dont vous disposez. Cela viendra s’ajouter aux revenus possibles de votre investissement locatif et augmentera votre solvabilité.

Lire également : Quelles sont les villes attractives pour investir en 2022 ?

Compensez surtout les éventuelles lacunes de votre profil emprunteur par des points positifs. Par exemple, si vous n’avez pas de CDI, mais que vous êtes déjà propriétaire, proposez votre bien en garantie.

2 – Respecter les limites de l’endettement

Les banques sont de nos jours très exigeantes quant aux profils des emprunteurs. C’est une manière, pour elles, de limiter les surendettements, notamment pour les ménages aux revenus modestes. Le taux d’endettement maximal est de 35 %. Il n’est pas possible d’emprunter si vous dépassez votre capacité d’emprunt.

A lire également : Sans diplôme, oui c'est possible de trouver un emploi dans l'immobilier

Il est important que vous choisissiez le bon capital et la bonne durée d’emprunt qui vous permettront de respecter ces limites de l’endettement. C’est aussi une manière de séduire et de convaincre les banques de votre solvabilité et de votre sérieux. Inutile de vous rappeler que la capacité d’endettement est calculée en fonction de vos revenus et de vos restes à vivre une fois déduites toutes les charges.

Conseil de Mes Astuces Immo :

Dans le cas d’un investissement locatif, prouvez votre sérieux en sélectionnant quelques annonces de logements similaires à la location afin de pouvoir présenter aux banquiers les loyers espérés pour une même superficie.

conseiller

© Stock Unlimited

3 – Solliciter plusieurs établissements bancaires et faire jouer la concurrence

Désormais, vous avez le choix entre plusieurs établissements bancaires pour faire votre demande de crédit immobilier. En d’autres termes, il vous est tout à fait possible de faire jouer la concurrence. La comparaison des différentes offres de prêt vous permettra de mieux convaincre les banques, mais aussi de négocier la meilleure offre.

Il vous suffit pour ce faire de demander une proposition auprès de différentes banques. C’est gratuit et sans engagement. Vous aurez alors quelques précisions sur les taux proposés et les conditions d’emprunts venant de différentes banques. Chose que vous ne manquerez pas de dire aux autres banquiers. Ils tenteront alors de vous convaincre de les choisir en facilitant la procédure ou encore en proposant des conditions de remboursement plus intéressantes, etc.

Une astuce est de passer par un courtier en crédit immobilier. Cet intermédiaire est votre interlocuteur unique et sollicitera différents établissements bancaires à votre place. Il saura négocier au mieux pour vous aider à décrocher un prêt à un bon taux. Il vous est ainsi possible d’investir dans le locatif avec Meilleurtaux. Ce courtier va non seulement vous aider à décrocher le crédit habitat adapté à vos besoins mais aussi vous simplifier les démarches. Ce n’est pas rien car constituer le dossier n’est pas chose aisée.

4 – Préparer tous les documents nécessaires

Pour financer votre investissement locatif, vous devez souscrire à un crédit immobilier. Dans cette optique, il vous faudra des justificatifs. Tel est le cas par exemple des compromis ou promesses de vente. Ce sont des documents signés entre les vendeurs et vous-même et enregistrés auprès d’un notaire. Ils engagent la responsabilité des deux parties dans l’opération immobilière. Ce sont, en quelques sortes, les gages de la réalisation de la transaction.

Conseil Mes Astuces Immo :

Si certaines banques exigeront d’avoir un compromis signé pour faire une promesse de vente, ne partez pas dans un projet immobilier sans avoir validé par une ou plusieurs banques votre budget maximal d’emprunt.

Il vous faudra également quelques documents officiels vous concernant. Emportez les originaux avec vous au moment du rendez-vous avec votre banquier. Mettez les copies dans votre dossier de demande. Il vous faut avoir à portée de main :

  • Passeport ou carte nationale d’identité
  • Certificat de résidence
  • Justificatif de situation familiale comme un contrat de mariage ou un livret de famille
  • Les 3 derniers relevés de compte mensuels
  • Justificatif des revenus financiers déjà existants
  • Les 3 derniers avis d’imposition
  • Contrat de travail
  • Les derniers bulletins de salaire

Il vous faudra également quelques documents en rapport avec le bien immobilier en question :

  • Le devis des éventuels travaux à faire
  • Une attestation de valeur locative
  • Un bail s’il y a déjà un locataire
  • Les charges de copropriété s’il s’agit d’un appartement

5 – S’informer sur les différents dispositifs

Enfin, ne vous lancez pas à l’aveugle dans l’investissement locatif. La qualité et la rentabilité éventuelle de votre projet peuvent aussi vous aider à trouver un financement intéressant. Aussi, prenez un peu de temps pour vous informer concernant les différents dispositifs de défiscalisation disponibles en France.

conseillère

© Stock Unlimited

Il y a, par exemple, le dispositif Pinel. C’est l’allié idéal pour acheter dans le neuf tout en profitant d’avantages fiscaux. Cependant, si vous comptez investir dans un bien ancien, préférez le dispositif Loc’Avantage ou la loi Denormandie, voire la loi Marlaux. Par contre, si vous projetez de placer de l’argent dans des résidences-services, le dispositif Censi-Bouvard est le plus adapté. Les abattements fiscaux et les règles d’éligibilité varient au cas par cas. Connaître les différents dispositifs en place montre aussi à votre banquier que vous vous êtes informé sur le sujet et que votre projet a bien été pensé.

ARTICLES LIÉS