Le domaine de l’immobilier est attractif si vous souhaitez y travailler. Il souffre rarement de la crise et c’est un marché facile à dompter malgré la concurrence. Envie de vous lancer à votre compte ? Pourquoi ne pas ouvrir votre propre agence immobilière ? Voici ce que vous devez savoir pour y parvenir.

Opter pour un statut juridique adapté à vos besoins

Une entreprise individuelle

Si vous prévoyez de monter votre entreprise et d’y travailler seul, le statut de « entreprise individuelle » est parfait. C’est plus simple aussi bien à monter qu’à gérer. Néanmoins, sachez que dans ce cas, faire la part des choses entre vos finances personnelles et celle de votre agence immobilière ne sera pas possible. Vous pouvez donc avoir à engager vos biens personnels pour rembourser les créances de votre entreprise. Si vous ne souhaitez pas que cela se fasse, vous devez opter pour une entreprise individuelle à responsabilité limitée.

Le statut de micro-entreprise peut également s’appliquer. Néanmoins, dans ce cas, la franchise de TVA n’est pas une bonne idée. Le fonctionnement de ce genre d’entreprise, une réduction de TVA, sera forcément au rendez-vous.

Une SARL

Si vous envisagez de travailler avec quelques collaborateurs, le statut de SARL est de mise. Si vous travaillez avec des membres de votre famille, il y a même la version SARL familiale. C’est un modèle d’entreprise asse simple à créer. Vous pouvez aspirer à monter une SARL même si vous êtes seul aux commandes de votre agence. Il s’agira dans ce cas de monter une EURL.

Une SAS

Pour davantage de liberté pour la gestion de votre agence immobilière, vous pouvez également choisir la forme SAS ou Société par Action simplifiée. Dans ce cas, les responsabilités de chaque actionnaire seront calculées en fonction de ses apports.

Demander une carte professionnelle d’agent immobilier

Oui, vous avez besoin d’une carte professionnelle d’agent immobilier pour ouvrir votre propre agence. Vous pouvez en faire la demande auprès de la chambre de commerce et d’industrie de votre région. Il vous suffit de remplir un formulaire et les conditions suivantes.

  • Avoir un diplôme d’agent immobilier ou avoir de l’expérience dans ce domaine

  • Ne pas être frappé d’incapacité d’exercer

  • Avoir une attestation d’assurance RC pro et de garantie financière

  • Avoir un numéro d’immatriculation au RCS de votre région.

agent immobilier

© Stock Unlimited

Ouvrir un compte séquestre et souscrire aux garanties obligatoires

Pour votre agence immobilière, quelques garanties sont obligatoires. L’assurance RC pro est nécessaire afin de couvrir les faillites et les incidents financiers ainsi que les dégâts matériels et corporels liés à l’activité. La garantie financière sert, quant à elle, à couvrir les investissements des clients et rendre leurs apports en cas de besoin.

Si vous comptez ouvrir une agence de gestion de patrimoine, ouvrir un compte séquestre est obligatoire. Celui-ci servira uniquement à détenir les fonds liés à votre entreprise. Vous devez simplement le faire auprès de la banque. La somme à mettre dans le compte séquestre doit être égale à celle que l’acheteur vous a confié au moment de la signature de la promesse de vente. Elle peut vous servir de garantie pour la réalisation de la transaction.

Devenir une agence indépendante ou une franchise

La démarche est identique pour ces deux modèles. Néanmoins, en créant une agence immobilière indépendante, vous avez une entière autonomie.

Une autre solution est d’être en franchise. Il existe différents groupes immobiliers proposant cette solution. En étant une franchise, vous profiterez de la réputation de la maison-mère. Plus la marque est connue, plus vous aurez de facilité à avoir la confiance de vos clients. Vous aurez également un accompagnement et l’apport de l’expédience de l’enseigne. C’est le cas de la franchise Citylife dont les fondateurs insistent sur ce rôle de conseil et de suivi. Notez toutefois que vous devriez verser un pourcentage sur les ventes réalisées et vous devriez également payer des droits d’entrée (ou frais similaires).

Mettre sur pieds une agence à votre image

Si vous avez choisi d’être une agence immobilière indépendante, vous devriez donc choisir un nom commercial. Soyez créatif et choisissez un nom qui vous représente. Pensez à effectuer une recherche d’antériorité auprès de l’Institut National de la Propriété Intellectuelle (INPI). C’est pour s’assurer que le nom choisi n’appartient pas à une agence déjà existante.

Vous devriez également choisir un local adapté à votre besoin pour accueillir vos premiers clients. L’apport de la franchise est ici indéniable. Elle saura vous guider pour trouver le meilleur emplacement pour être visible et capter de la clientèle.

Le dernier aspect, mais pas le moindre, est de créer un site internet officiel et professionnel pour vous démarquer de vos concurrents. Il doit présenter les appartements et maisons que vous mettez en vente/location mais également doit vous servir pour vous présenter au public. Ne soyez pas pudique et mettez votre personnalité en avant.