Bordeaux souhaite devenir un pôle d’attractivité en Europe. Pour y parvenir, la ville se donne les moyens. Les activités autour du vin constituent un moteur de son développement économique. D’un autre côté, la ville de Bordeaux est aussi appréciée pour la qualité de vie qu’elle offre, notamment son climat ensoleillé et le bel environnement dont elle dispose. De plus, sa proximité avec la mer constitue aussi un atout non-négligeable. Par ailleurs, il mérite d’être souligné que le prix de l’immobilier dans la ville est deux fois moins cher que dans la capitale.

L’évolution du marché immobilier à Bordeaux

La ville de Bordeaux a vu le nombre des meublés à vocation touristique augmenter de manière exponentielle ces dernières décennies. Il en résulte ainsi que la ville se trouve en deuxième place après Paris en terme de nombres d’annonces. Cette tension est ressentie sur le marché des petits logements, surtout dans certains quartiers. L’augmentation des prix dans le neuf est un fait ! Ce n’est plus à discuter. Selon la source de l’OISO, le m² était de 3830 € pour l’année 2014. Pour l’année 2020, le m² valait dans les 4714 €. Le coût de la location a aussi explosé, faisant ainsi de Bordeaux l’une des villes les plus chères en France. Malgré la crise sanitaire qui a ébranlé le secteur de l’immobilier, le marché de l’immobilier sur cette région est toujours aussi dynamique. Selon les professionnels, il semblerait que la demande location n’ait pas diminué. Ce sont surtout les acquéreurs qui ont ajusté leur demande en ajoutant un critère fondamental à leurs recherches : l’existence d’une terrasse ou d’un jardin. En résumé, les professionnels dans le domaine sont optimistes quant aux perspectives du marché pour les mois à venir.

Louer ou acheter un bien à Bordeaux : nos conseils pour faire le bon choix

Comme précisé ci-haut, en terme de location, Bordeaux figure parmi les villes les plus chères de l’hexagone. Néanmoins, étant locataire, vous pouvez toutefois vivre dans un logement de qualité. Vous n’aurez pas un crédit immobilier à rembourser. La location vous laisse également libre de déménager en cas de changement de situation, d’ordre personnel ou professionnel. De plus, la location vous permettra de profiter d’un bien plus spacieux.

Pour ceux qui souhaitent acheter un bien immobilier à Bordeaux, il faut bien prendre en compte l’emplacement. Selon la nature du bien (neuf ou ancien), il est très important de vérifier les travaux à prévoir. Pour les primo-accédants, par exemple, il est vivement recommandé d’opter pour des biens qui demandent seulement quelques travaux de rafraîchissement. L’aide d’une agence immobilière située à Bordeaux est précieuse pour faire le bon choix. Pour un primo-accédant, l’apport de cet intermédiaire permet de lever des doutes et s’orienter vers un bien convenant parfaitement. Surtout, l’agent immobilier permet de guider et conseiller pour éviter de faire un mauvais choix.

maison agent immobilier couple

© Stock Unlimited

Le centre-ville étant quasi-inaccessible, l’idéal serait de s’orienter vers des quartiers en périphérique ou les communes limitrophes comme Talence, Mérignac, Le Bouscat, Pessac ou Bruges. Une chose est sûre, il faut que l’accès soit aisé et si possible par les transports en commun.

Pour répondre à la question, la réponse est toute trouvée. Il est avantageux d’acheter un bien à Bordeaux pour ceux qui s’y projettent sur le long terme. Étant donné le marché, il faudra garder le bien au moins 7 ans pour qu’il soit réellement amorti. La location reste toutefois un choix moins engageant pour ceux qui veulent profiter de la capitale girondine tout en ayant encore d’autres perspectives en tête.