Vous avez opté pour un investissement immobilier locatif ? Vous faites bien car, c’est un actif durable ! Cela vous permet notamment de toucher le rendement de votre bien. Néanmoins, il reste à choisir quel type de location vous souhaitez faire entre nue ou meublée. Chaque solution peut présenter son lot d’avantages et d’inconvénients.

La location nue : la solution la plus courante en France

En France, la grande majorité des offres de location sont des biens nus. D’ailleurs, certains propriétaires prennent les décisions de ne pas décorer/personnaliser les lieux pendant les visites. Certes, la décoration peut aider certains locataires à mieux se projeter avec leurs affaires. Cela peut accélérer la mise en location et minimiser les risques de carences locatives. Néanmoins, faire la visite d’un bien nu permet à l’acheteur potentiel de voir chaque recoin de la maison et de le mettre en confiance quant aux différents vices cachés et les problèmes non visibles derrière les meubles.

Si la location nue a autant le vent en poupe dans l’Hexagone, c’est aussi parce que les demandes en la matière sont plus importantes. Les familles françaises disposent d’ores et déjà de leurs mobiliers et n’ont donc pas besoin de payer un supplément pour la location de meubles.

En terme de rendement, il importe toutefois de noter que la location nue présente quelques lacunes. Les bénéfices ne sont ici généralement que de 4,5% à 6,5%. Tout dépend du type de bien et de son emplacement. Au niveau fiscal, vous payez de participation sociale sur 70% de vos revenus. Et encore, vous pouvez prétendre à un investissement dans les dispositifs de défiscalisation en tout genre qui vous feront économiser jusqu’à 30 000 euros sur 9 à 12 ans.

Pourquoi se pencher pour la location meublée ?

Il ne faut pas directement bouder pour autant la location meublée qui peut aussi présenter son lot d’avantages. Par exemple, dans ce genre de contrat, la durée peut être de 9 mois minimum. Bien que ce soit un bail non renouvelable tacitement, c’est le gage d’une meilleure stabilité de revenu si l’on compare à un bail classique de 3 mois seulement.

Au niveau fiscal, la location meublée est très intéressante avec les statuts de LMP et de LMNP. Le Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) peut amortir le bien sur plusieurs années afin de réduire sa fiscalité. Cependant, il convient de bien suivre les modifications du régime avec la réforme Cap 2022. En savoir plus avec cet article.

visite maison

© Stock Unlimited

Par ailleurs, dans le cadre d’une location meublée, vous pouvez demander une caution de 2 mois au lieu de 1 mois afin de vous prémunir contre la destruction de vos biens et les impayés. En termes de revenu, la location meublée s’avérera également plus intéressante. Le loyer sera de 15 à 20% plus important que lors d’une location nue. Vous pouvez décider de ne pas faire un contrat de bail classique, mais une location saisonnière meublée qui a aussi le vent en poupe ces dernières années. Cela vous permettra d’avoir un rendement optimal si la localisation est attractive. De plus, vous avez la possibilité de profiter de votre bien pendant quelques semaines par an.

Pour trouver des locataires, un meublé demeure intéressant. En effet, vous avez des agences immobilières spécialisées dans la mise en location meublée qui peuvent vous aider à dénicher rapidement un locataire. C’est le genre de produit qui peut intéresser aussi bien les vacanciers que les étudiants, les professionnels en voyage. Les profils des locataires sont ainsi plus variables.