Gérer son budget avec un constructeur de maisons individuelles pas cher

Maison Inea lotissement Saint-Méen-Le-Grand

Pour avoir exactement la maison de vos rêves, il n’y a rien de tel que de la faire construire. En choisissant cette option, vous pouvez ainsi gérer votre budget au centime près. Comment faire pour gérer son budget avec un constructeur de maisons individuelles pas cher ?

Signer un contrat CCMI : les points essentiels à retenir

Un contrat CCMI ou Contrat de Construction de Maison Individuelle est un engagement bipartite qui lie le propriétaire et le constructeur immobilier. Il concerne uniquement la réalisation des travaux de 2 maisons individuelles maximum, généralement 1 seul. Les biens en question peuvent être à usage résidentiel ou professionnel ou encore mixte. Les travaux se feront uniquement sur un terrain appartenant aux propriétaires.

A lire en complément : Acheter un appartement sur Rennes Métropole : le rôle de l'agence

Il y a évidemment des mentions légales à respecter lors de la rédaction d’un tel contrat. Notamment, le CCMI doit préciser la situation du terrain, les références cadastrales ainsi que la superficie de celui-ci et le titre de propriété concerné par les travaux. Il doit également préciser le devis de la construction et les clauses de remboursement en cas de non-respect de certaines clauses au contrat. Le prix est fixé par le constructeur et en signant le devis les 2 parties acceptent ce tarif. En choisissant un constructeur de maisons pas chères, il est possible de réaliser son projet à un tarif très intéressant. Il en existe de nombreux partout en France. Cliquez ici pour en découvrir un en région rennaise.

Le CCMI tient votre constructeur jusqu’à la parfaite réalisation des travaux. De plus, le CCMI prévoit des prises en charge des dommages pendant ou après la construction. C’est le cas notamment si ces derniers sont le fruit d’un vice ou d’une inattention de la part du prestataire. Voici les garanties que le constructeur de maisons individuelles doit proposer :

A lire également : Comment calculer les réductions d'impôt liées à la loi Pinel ?

  • la garantie de remboursement,
  • la garantie de livraison à prix et délai convenus,
  • la garantie de parfait achèvement,
  • la garantie de bon fonctionnement,
  • la garantie décennale,
  • l’assurance dommages-ouvrage.
maisons lotissement

© Mes Astuces Immo

Les avantages de faire appel à un constructeur de maisons individuelles pas cher

Le contrat de CCMI est le gage du respect de votre budget de départ. Le constructeur réalisera un devis en amont en se basant sur l’architecture que vous avez proposée. Il devra ensuite gérer le capital en question à bon escient pour éviter les dépassements. Le prix affiché dans le contrat est ferme et définitif. Il vous permet ainsi d’éviter toutes les mauvaises surprises. Sachez aussi qu’il n’y a pas de frais de notaire sur la construction d’une maison avec un CCMI.

Dans ce type de contrat, le prix de départ peut être modifié, seulement à la demande du propriétaire et non du constructeur. Vous pouvez ainsi apporter des modifications en fonction de votre budget si vous avez des éléments à rajouter ou à remplacer. La révision du prix fera l’objet d’un avenant au contrat qui mentionnera spécifiquement l’objet de la demande ainsi que le coût complémentaire. Avec un constructeur de maisons individuelles pas cher, vous allez maitriser votre budget. Mieux encore, vous allez profiter d’un prix attractif pour construire à moindre prix votre maison.

Maison Inea lotissement Romillé

© Maisons Inea

Comment signer un contrat CCMI ?

Comment faire alors pour profiter de tous les avantages d’un CCMI ? Commencez d’abord par choisir votre constructeur après avoir comparé les devis. Quand vous avez une short-list, pensez à étudier la réputation des entreprises pour éliminer celles qui offrent le moins de garantie. Vous pouvez alors faire votre choix plus sereinement. Par la suite, demandez la rédaction d’un contrat qui engagera la responsabilité des deux parties. Ce document doit être fait en 2 exemplaires originaux pour que chaque partie puisse s’en servir comme preuve en cas de conflits.

Respectez les mentions obligatoires du contrat pour lui donner une force légale. Donnez toutes les informations concernant le terrain. Celles-ci seront utiles à la bonne réalisation des travaux. Le CCMI doit aussi fournir une description détaillée du projet.

Un CCMI engage aussi la responsabilité du propriétaire du futur bien. Celui-ci devra respecter les mensualités ou les modalités de paiement fixé dans le contrat. Il devra également se charger des démarches administratives pour la demande d’un permis de construire.

ARTICLES LIÉS