Construction d’une maison

Votre terrain est sous compromis. Votre crédit immobilier est signé, vous passez maintenant à la prochaine étape de votre projet, c’est-à-dire la construction de votre maison. Le choix d’un professionnel s’impose et cela doit se faire de la manière la plus réfléchie possible puisqu’il s’agit d’un investissement très important. Voici quelques conseils pour vous aider.

Promoteur ou constructeur de maison individuelle ?

maisonD’un côté, il y a l’entrepreneur-promoteur qui est un bon intermédiaire entre vous et l’entreprise de construction chargée des travaux à faire. Ce professionnel qu’il soit un entrepreneur du bâtiment, un promoteur ou un architecte supervise et coordonne chacune des étapes de la construction. Sa responsabilité est engagée dès la conception jusqu’à la livraison de l’ouvrage. Il s’occupe de la gestion du budget, de l’approvisionnement en matériels, matériaux et en main d’œuvre. L’avantage de recourir à un entrepreneur réside dans le fait que le client est délesté de toutes ces tâches fastidieuses et bénéficie de l’aide, du conseil et de l’accompagnement d’un professionnel. De plus, il peut faire appel à différentes entreprises spécialisées pour chacune des tâches spécifiques (plomberie, branchement électrique, peintre en bâtiment, travaux de finition. L’inconvénient c’est que l’entrepreneur est rémunéré. En d’autres termes, le coût de la construction va être majoré. Attention également aux garanties qui sont moindres que dans le cas d’un contrat de construction.

De l’autre côté, il y a le constructeur de maison individuelle qui n’est autre qu’une entreprise spécialisée dans la construction. Il est l’interlocuteur unique du client. Ce dernier n’aura plus besoin du service d’un maître d’œuvre ni d’un entrepreneur. Le constructeur assume à la fois la responsabilité juridique et la responsabilité technique de l’ouvrage. Les avantages d’un constructeur individuel sont nombreux : interlocuteur unique, garantie de livraison, prix avantageux (absence d’intermédiaire) et possibilité d’exonération temporaire de taxe foncière pendant deux ans. Le principal inconvénient du constructeur est qu’il s’occupe de tout. Ainsi, le client ne peut pas requérir le service d’une autre entreprise s’il veut par exemple un autre spécialiste du chauffage pour s’occuper de l’installation de cet équipement technique.

Comment choisir son constructeur/promoteur ?

Quel que soit l’intervenant choisi pour la construction d’une maison, il faut toujours s’assurer avant de signer du savoir-faire, de la fiabilité et de la solvabilité de ce professionnel. Voici quelques critères à ne pas négliger.

– Critères de choix communs entre constructeur et promoteur

courtier immobilierDate de création de l’entreprise : il vaut mieux éviter les entreprises dont la création est récente (moins de 3 ans) du fait qu’elle peut manquer d’expérience.

Santé financière : pour s’assurer de la solvabilité de l’entreprise (notamment pour les garanties de livraison), il est conseillé de vérifier leur chiffre d’affaire, capital et autres données à l’aide du numéro SIREN.

Devis : l’idéal serait de contacter plusieurs entreprises et commencer par faire les différentes vérifications citées ci-dessus. Ensuite, il faut demander des devis à ces entreprises et faire la comparaison des offres. Il est donc de mise d’éviter les devis trop alléchants qui peuvent cacher une arnaque.

Réalisations antérieures : demander au constructeur ou au promoteur les maisons/appartements qu’il a construit dans le passé. Demander également des informations auprès des anciens clients est le meilleur moyen d’évaluer un peu plus leur savoir-faire.

Label de qualité : le label de qualité ou l’affiliation à une association est un gage de fiabilité supplémentaire concernant les entreprises de construction.

– Les points importants pour se prémunir contre les arnaques, les retards des travaux et les vices de construction

Après avoir vérifié les critères cités précédemment et après avoir choisi l’entrepreneur ou le constructeur, il faut maintenant rester vigilant avant même de signer le contrat jusqu’à la réception de la clé.

Contrat et ses clauses : il faut lire et relire le contrat avant de le signer pour éviter les mauvaises surprises au moment de la réception.

Demander à l’entreprise la « gamme constructeur » : il s’agit d’un document qui indique avec précision et exactitude les matériaux choisis pour la construction.

Contrôler et vérifier que l’entrepreneur a effectué les travaux d’assainissement du sol dans les règles de l’art avant de commencer la construction.

Assurer que le constructeur dispose d’une garantie de livraison. C’est une assurance qui couvre les frais de réparation en cas défaillance des équipements ou de malfaçon des ouvrages.

Bien organiser le plan de la maison

crédit immobilier courtierLe plan de votre maison est à la base conçu par le promoteur ou par l’entrepreneur ou constructeur individuel. C’est le principal document qui sert à piloter tous les travaux à coordonner les tâches des différents intervenants (ouvriers chargés du déblayage/remblayage, ceux qui effectuent les gros œuvres, les électriciens, les plombiers, les peintres, etc.). Les plans doivent contenir en détails l’ensemble des points techniques de la construction comme l’orientation des chambres.

Apportez toujours les plans avec soi lors de chaque visite. Et surtout, il faut prévoir des photocopies pour les professionnels et les artisans qui interviennent sur le chantier. Si le client a de nouvelles idées ou il change d’avis en cours de route, il doit modifier le plan en conséquence et informer le constructeur. Toutefois, les changements peuvent perturber l’avancement du chantier. Il convient donc de déterminer au préalable si les propriétaires veulent une cuisine ouverte ou séparée, s’ils trouvent plus pratique une salle de bain ou une salle d’eau.

Nos conseils pour organiser un logement

Voici quelques conseils de l’équipe de Mes Astuces Immo pour bien organiser votre maison :

Comment suivre les travaux ?

achat maisonLes visites du chantier font partie des étapes importantes de la construction d’une maison individuelle. L’objectif est de surveiller la construction de sa maison, de constater l’évolution du chantier et de vérifier si les travaux effectués et les matériaux utilisés sont conformes et en adéquation avec les normes. Toutefois, le client n’a pas le libre accès au chantier durant la construction sauf lors des appels de fonds et lors des visites programmées convenus avec le constructeur/entrepreneur. Il est à noter que l’appel de fonds est le paiement échelonné comme par exemple : le paiement de 10 % à la signature, le paiement de 15% du prix lors de l’achèvement des murs…

Il y a quelques conseils à suivre lors de la visite du chantier. Il faut penser à :

  • Établir des dialogues réguliers et favoriser des échanges cordiaux : s’informer sur l’avancement des travaux, trouver une issue avantageuse s’il y a des aléas ou des retards.
  • Prendre des photos : cela constitue des supports visuels pour appuyer vos remarques et des preuves en cas de litiges ou de malfaçons ainsi que des souvenirs inestimables une fois que la maison est construite.
  • Par ailleurs, il est intéressant de noter par écrit toutes les constatations et tous les échanges avec l’entrepreneur.