Capitale historique de la Bretagne et listée dans les villes où il fait bon vivre en France, Nantes attire par son dynamisme, son charme et les nombreuses opportunités qu’elle propose aussi bien aux résidents qu’aux nouveaux arrivants. Le nombre de ces nouveaux arrivants, incluant entreprises et investisseurs, augmente chaque année. La forte demande générée par le nombre croissant de nouveaux habitants influence le marché. Zoom sur la tendance du marché immobilier nantais.

Le marché immobilier sur Nantes : la tendance en 2021

Une augmentation du nombre de projets d’acquisition d’immobilier est enregistrée en 2021 dans la ville de Nantes. Les logements avec espace de télétravail ont été particulièrement recherchés. Il en est de même pour les biens avec extérieur (jardin, balcon, etc.). Ces critères sont influencés par la crise sanitaire. Il en demeure toutefois indéniable que le prix demeure un paramètre décisif des transactions.

Nantes fontaine

© Mes Astuces Immo

En effet, le marché immobilier sur Nantes reste très dynamique malgré la crise sanitaire. La demande s’accroit considérablement. Selon « Etude SeLoger », une croissance de +29% par an est enregistrée. Comme précisé ci-haut, la vulgarisation du télétravail a grandement influencé cette croissance de la demande. Il convient de rappeler que Nantes est à seulement 2 heures de Paris par TGV. Il en résulte actuellement qu’il n’y a pas assez de biens en vente à Nantes pour satisfaire les demandes. Le marché immobilier à Nantes est sous tension.

Selon la politique générale sur l’immobilier, les taux d’emprunt sont maintenus pour soutenir la relance économique, et ce, pour rééquilibrer légèrement l’offre et la demande, d’autant que le taux de chômage en hausse n’a pas impacté le marché en 2021. Pour trouver des biens plus accessibles, les acheteurs cherchent en dehors de la ville de Nantes, soit dans la première couronne nantaise, soit dans la deuxième couronne.

L’évolution des prix de l’immobilier dans la première et la deuxième couronne nantaise

Les communes dans la première colonne où la tendance du marché immobilier est en hausse sont respectivement : Vertou avec 2.890 € au m², Sainte-Lucie avec 2.820 € au m² et La Chapelle-sur-Erdre avec 2.850 € au m². L’agence immobilière de La Chapelle-sur-Erdre Le Bien Unique note le fort attrait de cette commune grâce à sa proximité immédiate avec Nantes mais aussi grâce au service de tram-train efficace pour se rendre à Nantes. Il est intéressant de noter que le prix moyen au m² d’une maison à La Chapelle-sur-Erdre atteint 3.083 €, tandis qu’à Saint-Herblain, le prix médian au m² des maisons mises en vente pour le mois de Décembre 2021 s’élève à 3 504 €.

Nort-Sur-Erdre immobilier

© Mes Astuces Immo

Les communes un peu plus éloignées comme Carquefou et même Nort-sur-Erdre attirent également de plus en plus d’acheteurs. Ici, les prix sont plus abordables. Ces villes sont particulièrement appréciées, car elles offrent un cadre de vie agréable.

Dans la deuxième couronne nantaise, les communes comme Bouaye, Thouaré, Saint-Jean-de-Boiseau et Le Pellerin commencent à attirer les acquéreurs en quête d’un bien avec plus d’espace. Dans ces communes, les offres foncières sont encore moyennement abordables par rapport aux autres communes situées dans la première couronne. Cependant, depuis ces dernières années, elles subissent également une formidable poussée démographique puisqu’elles sont parfaites pour vivre au calme sans trop s’éloigner de la ville de Nantes. A cet effet, la tendance du marché immobilier dans ces communes limitrophes, même si le rythme n’est pas similaire, est en hausse.