Jardin laissé à l’abandon ou terrain en friche ? Il y a toujours moyen de transformer et d’exploiter le sol pour en faire un joli jardin. Voici ce que vous devez savoir pour débroussailler et planter un joli gazon.

Pourquoi faut-il bien travailler le sol ?

La qualité du sol impacte obligatoirement sur l’esthétisme et la durée de vie de votre gazon. Pour vous assurer avoir un jardin de qualité qui vous durera des années, vous devez prendre le temps de désherber et de préparer le sol. Sans compter que cela vous facilitera la plantation.

Planter du gazon : étape par étape

Avant de planter, vous devez donc aménager le terrain. Avec votre débroussailleuse, il faut couper les herbes qui sont trop hautes. Puis, retournez le sol sur une épaisseur de 20 cm. Si vous avez un petit terrain, vous pouvez utiliser un outil manuel pour ce faire. Par contre, pour gagner du temps sur un sol de plus de 100 m², optez pour un motoculteur.

Vous devez également aplanir le sol. Ce n’est pas la peine de louer une grosse machine pour ce faire. Un simple râteau pour bien répartir les mottes et enlever les mauvaises herbes restantes sera amplement suffisant.

Ensuite, enrichissez votre sol avec un engrais ou du compost, voire du fumier bovin. Apporter un amendement organique aura pour effet de favoriser la pousse. Le travail à faire sera différent selon que vous ayez un sol argileux, sableux, calcaire ou acide. Demandez conseil à des professionnels pour choisir vos engrais. Pour bien mélanger, utilisez à nouveau votre râteau.

Après cela, vous êtes prêts à faire votre semis. Il n’y a pas de règles en la matière. Si ce n’est de croiser vos graines. Vous profiterez ainsi d’un gazon dense et uniforme.

Un conseil : en plus des graines, investissez dans des rouleaux à gazon que vous allez utiliser pour les recouvrir après le semis et tasser le sol. C’est le gage d’une bonne pousse et d’une bonne prise en sol de vos graines.

Connaître le bon moment pour planter son gazon

De préférence, commencez votre semis entre mars et avril ou entre septembre et octobre. Les températures seront idéales pour booster la repousse de vos graines. Pendant le mois de septembre notamment, vos semis ne seront plus gênés par les mauvaises herbes.

Pour augmenter vos chances de réussite, ne soyez pas trop pressé. Laissez passer quelques jours entre le bêchage du sol et les premiers semis. En moyenne, vos premières pousses pointeront le bout de leur nez 6 à 8 jours après la date de semis. Dans les 2 à 3 semaines après la mise en terre, vous devez procéder à votre première tonte. Cette étape sera utile sauf si cela tombe en hiver. Pour ne pas briser les pousses, il est déconseillé de faire une tonte pendant la saison froide.

Attention toutefois, le temps de pousse du gazon varie selon la température dans le sol et le niveau d’humidité ainsi que le climat dans votre région.