Méthode pour tailler ses pommiers en hiver

taille des pommiers en hiver

La taille d’un pommier est nécessaire pour lui assurer une belle floraison et une fructification dense et de qualité. Dans cette pratique, il convient toutefois de la réaliser en douceur pour respecter le fonctionnement naturel de l’arbre. Pour que votre pommier soit en bonne santé et pour qu’il puisse produire en abondance, offrez-lui une taille adaptée à sa forme et à ses besoins. Zoom sur les bonnes pratiques.

Pourquoi tailler vos pommiers en hiver ?

Les pommiers, au même titre que tous les arbres à pepins, se taillent essentiellement en hiver. C’est la saison idéale puisqu’à cette période de l’année, les rameaux dépourvus de feuilles exposent leurs bourgeons. Avant la taille, prenez ainsi soin de bien différencier l’œil à bois et le bourgeon à fleur. Il convient de rappeler que l’évolution des bourgeons chez les pommiers est très rapide. En hiver, sachez aussi que la sève tourne au ralenti, les plaies suite à la taille vont mieux cicatriser. Vous écartez ainsi les risques de maladies. Veillez toutefois à tailler votre pommier hors période de gel pour ne pas compromettre la cicatrisation. Vous pouvez ainsi commencer dès le mois de décembre et poursuivre la taille jusqu’en février. Vous pouvez même faire la taille en mars au cas où les bourgeons ne sont pas encore bien formés.

Lire également : Pourquoi faire une SCI en 2021 ?

Taille des pommiers en hiver : étape par étape

Commencez par supprimer les bois morts ou abîmés. Si vous voyez des fruits momifiés encore accrochés, il faudrait également les enlever. Au fur et à mesure, coupez les branches qui s’entrecroisent. Otez également celles pointant vers l’intérieur. C’est très important pour écarter au maximum les risques de maladies.

A lire également : Le promoteur immobilier Barraine souhaite réduire son impact carbone

Quant à la taille proprement-dit, coupez longueur des branches charpentières à 25 cm en moyenne. Veillez à bien tailler au-dessus d’un œil pointant vers l’extérieur. Avec cette coupe, vous assurez ainsi une croissance bien droite. Passez par la suite aux branches latérales au-dessus du 3ème bourgeon à partir de la base. Taillez tout en douceur ! Lors cette étape, vous devriez privilégier l’œil tourné vers l’extérieur pour assurer une bonne floraison.

Pour les variétés de pommiers à port érigé et semi-érigé, faites une taille d’éclaircie. Continuez par la suite par une taille de simplification.

Pour les variétés de pommiers à port retombant ou semi-retombant, après la taille d’éclaircie, vous devriez surtout faire une taille de rajeunissement.

En plus de la taille, pensez également à badigeonner votre arbre fruitier de chaux pour vous débarrasser des indésirables. Elle joue à la fois le rôle d’insecticide et de fongicide.

Tailler vos pommiers avec les bons outils

Vous devriez vous munir d’un sécateur bien affûté. Si besoin, emportez avec vous de l’alcool à brûler ou de l’eau de Javel. Ce type de liquide est nécessaire pour désinfecter vos outils entre chaque arbre si vous avez plusieurs pommiers. La désinfection est nécessaire pour éviter la propagation des maladies. Pour protéger et cicatriser les grosses plaies de taille, il vous est recommandé d’investir dans du mastic cicatrisant ou du goudron de pin.

ARTICLES LIÉS